Zighcult

Collation personnelle d'articles et d'adresses trouvées sur le net pour effectuer des recherches

mercredi 10 mai 2006

Fellag

Mohammed Saïd Fellag est est né en 1950.il s'inscrit en 1968 à l'Institut national d'art dramatique d'Alger. Il est comédien dans divers théâtres avant de voyager en France, aux Etats-Unis et au Canada.

Il crée son premier spectacle, «Les aventures de Tchop» entre 1986 et 1988. La censure rôde, le climat sécuritaire est plus qu'incertain. Fellag va jouer en Tunisie en 1994. Il arrive en France l'année suivante avec dans ses bagages, «Djurdjurassique bled», création en arabe et en kabyle. Il jouera de nouveau ce spectacle en français, à travers l'hexagone en 1998 et 1999.
Véritable star dans son pays il a acquis une notoriété en Algérie qui est surprenante....
Chaque Algérien en arrive à un certain moment à citer Fellag au travers d'une de ses phrases les plus marquantes... "Partout, quand on touche le fond, on finit par remonter".

Et il ne laisse pas sa langue dans sa poche Fellag: il n'hésitera pas à montrer du doigt le problème délicat du rapport entre homme et femme dans son pays; employant parfois des propos très crus.

L'humour de Fellag fait mouche. Normal, dit l'intéressé «si le rire est la politesse du désespoir, le peuple algérien est très poli».

source


Fellag - la queue- algérie
Video sent by mohamedhocine

Posté par Zighcult à 06:46 - Proverbes-Humour - Permalien [#]