Zighcult

Collation personnelle d'articles et d'adresses trouvées sur le net pour effectuer des recherches

dimanche 11 juin 2006

Le printemps noir : Origines et conséquences

source Par Ferhat MEHENNI Les événements sanglants de Kabylie qui avaient débuté en avril 2001 sont ce que désormais l’on appelle communément le « printemps noir » dont la durée a été de trois (03) ans. Déclenchés par l’assassinat d’un lycéen, le 18 avril 2001, dans l’enceinte de la brigade de gendarmerie de Beni-Douala, localité située à 18 km au sud-est de Tizi-Ouzou, on peut en dater symboliquement l’extinction à l’élection présidentielle du 08/04/04. Leurs origines sont à chercher autant dans la nature des relations opposant... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 08:06 - - Permalien [#]

dimanche 11 juin 2006

Conte berbère de Kabylie : LE RUSE ET LE SIMPLET

Dans les montagnes de Kabylie vivaient un vieux et une vieille. Ils avaient 2 fils. L’un était rusé, l’autre simplet. Et oui c’est parfois comme ça dans une famille. Un jour le vieux père dit à ses fils : - Mes fils, nous sommes vieux et fatigués. Voilà venu le moment de nous venir en aide. Demain vous irez au champ pour retourner la terre à notre place. Le lendemain matin, le vieux leur remet deux pioches (parce que là-bas la terre est dure à travailler) et la mère une sacoche contenant des olives et un morceau de pain pour... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 06:29 - - Permalien [#]
dimanche 11 juin 2006

Tamawayt

Tamawayt (pl. timawayin) est à l'origine une forme de courtes strophes d'un ou plusieurs vers échangés entre jeunes hommes et jeunes femmes. Echanges de courtoisie amoureuse, c'est de loin la forme la plus authentique de la poésie tamazight, qui se distingue par sa beauté poétique et sa richesse mélodique. Alors que la moyenne des gens peut imiter et reproduire plus ou moins bien les autres types de chants, tout le monde ne peut pas s'aventurer à chanter une tamawayt car cela demande des compétences particulières. Les femmes excèlent... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 06:16 - - Permalien [#]