Zighcult

Collation personnelle d'articles et d'adresses trouvées sur le net pour effectuer des recherches

lundi 5 novembre 2007

Alger-Festival national de musique andalouse

Un concours agitateur de jeunes talents
Le premier Festival national de nouba algéroise intitulé Festival de la musique andalouse « Sanaâ », qui s’est déroulé le mois dernier au palais de la culture Moufdi Zakaria d’Alger, a permis à 22 associations musicales de se produire devant un public de mélomanes.

Ainsi durant neuf jours, de jeunes musiciens en herbe ont eu l’opportunité de rejoindre l’ensemble national de musique andalouse pour offrir de délicieux morceaux musicaux. A l’issue de ce festival qui s’est décliné sous la forme d’un concours, les membres du jury ont délibéré pour classer les formations participantes par ordre de mérite et selon les critères retenus sur les fiches réservées pour chaque ensemble. Les membres du jury estiment que dans l’ensemble, le festival s’est déroulé dans de bonnes conditions et a vu donc la participation de vingt-deux formations. Les fiches techniques élaborées ont tenu compte de tous les aspects dont la musique, le chant, l’exécution instrumentale, le rythme, l’esthétique, la diction ainsi que la tenue vestimentaire. La majorité des groupes a fait preuve de bonne conduite, sauf trois cas d’indiscipline ont été signalés que les organisateurs ont mis sur le compte de l’inexpérience. Le niveau de prestation était appréciable. Dans un communiqué, le président du jury, Benchoubane Hassaïne, a révélé que certaines formations ont été d’un bon niveau, seulement le travail de quelques groupes n’a pas été affiné. D’où la question : « Quel est le rôle du chef d’orchestre ? Les élèves ont montré une disponibilité dans toutes les épreuves, cependant certains chefs d’orchestre n’étaient pas du tout à la hauteur. Le point faible des prestations reste l’esthétique. En effet, beaucoup d’exécutants sur le plan vocal et instrumental interprètent à la manière chaâbi. » Au terme des délibérations, six prix ont été décernés aux associations Rachidia de Mascara, Djanadia de Boufarik, El Kaïssaria de Cherchell, Ahbeb Sadek El Béjaoui de Béjaïa, El Fen Wa Nachat de Mostaganem et El-Widadia de Blida et celle de Cherchell. Soulignons que trois troupes ont été éliminées d’office, à savoir : Gharnatiya de Koléa, Cordoba d’Alger et El Djazira de Kouba. Il est à noter, par ailleurs, que la deuxième édition du Festival international de musique andalouse se tiendra du 3 au 13 décembre 2007 à Alger.

N. C.

source

 

Posté par Zighcult à 01:32 - Manifestations, spectacles - Permalien [#]