Zighcult

Collation personnelle d'articles et d'adresses trouvées sur le net pour effectuer des recherches

dimanche 16 décembre 2007

L’école Alhane Oua chabab de Bouira rouvre ses portes aux artistes en herbe

Tous les jeunes de la wilaya qui ont quelque talent dans le domaine de la chanson avaient rendez-vous hier, à la salle Erich, avec la commission chargée de l’audition et de la sélection pour le compte de l’école Alhane Oua Chabab.

La Télévision algérienne accompagnait cette activité culturelle à laquelle 127 jeunes candidats participaient. Un travail préliminaire avait précédé, il y a deux mois, consistant à prospecter la pépinière de talents qu’est la wilaya. Cette opération, dont la mission a été confiée à Rachid Bahloul, a permis de recenser 140 artistes en herbe. II devaient se présenter hier à l’audition présidée par un jury que 127 jeunes qui chantent en arabe, en tamazight et en français. Aujourd’hui aura lieu la section de 5 candidats renforcés par 5 suppléants qui seront présents le 5 septembre à Alger, sous le coupole, pour la sélection finale. Cette épreuve finale permettra de retenir 480 candidats qui iront faire un stage d’abord en Tunisie, en Egypte, puis une formation de 3 ans en France. Rappelons que l’école Alhan Oua Chabab existait déjà en 1976. Ouverte à la tranche d’âge comprise entre 16 et 30 ans, elle a contribué à la formation de vedettes de la chanson algérienne comme Selloua, Zakia mohamed, etc. Subissant le contrecoup de la décennie noire, l’école en question renoue cette année avec ses anciennes activités.

Ali D.

source

Posté par Zighcult à 01:59 - Musique - Permalien [#]