Zighcult

Collation personnelle d'articles et d'adresses trouvées sur le net pour effectuer des recherches

lundi 7 avril 2008

Un chrétien d’Algérie s’adresse à Bouteflika

Abdallah Ghoulamllah, ministre des Affaires religieuses en Algérie, était l’invité d’un forum avec la presse sur Canal Algérie avant-hier. Il s’est systématiquement dérobé face aux questions sur le « phénomène de l’évangélisation ». Selon ses propos, aucune église dans la Wilaya de Tizi Ouzou n’a été fermée : « ces pseudo églises » — dont l’une rassemble 700 fidèles chaque semaine — ne sont pas des églises, ce ne sont que des maisons et garages déguisés en églises et non conformes à la loi !

Monsieur le ministre oublie de mentionner qu’on nous a confisqué nos lieux de cultes historiques pour les transformer en mosquées , en pharmacie, en musées et même en siège de syndicat… Nous demandons que nos biens soient restitués et, si ce n’est pas possible, qu’on nous attribue l’équivalent en locaux ou terrains à bâtir ! Si l’on peut dégager huit cent milliards de dollars pour une “super mosquée”, on doit bien pouvoir résoudre les petits problèmes des communautés chrétiennes dans le pays. Nous sommes les enfants du pays au même titre que tous les autres.

Monsieur le ministre dit encore que des mosquées non conformes ont, elles aussi, été fermées : soit ! Mais lorsqu’une mosquée est fermée, il suffit de faire quelques mètres pour se joindre à une autre, ce qui n’est pas le cas pour une église. Certains chrétiens font parfois plus de cent kilomètres pour pouvoir assister à un culte. Pour information : selon les statistiques du ministère des Affaires religieuses, il existe dans la Willaya de Tizi Ouzou 722 mosquées, pour une vingtaine d’églises protestantes (cette Wilaya vient en tête, bien entendu). A Béjaia, on dénombre 416 mosquées pour 5 églises protestantes, à Alger 310 mosquées pour 2 églises, à Oran 263 pour 2, à Constantine 96 pour 1, à Annaba 84 pour 1, etc…

Avant d’ordonner des fermetures, monsieur le ministre, nous vous demandons de commencer par traiter les dossiers de lieux de culte qui vous ont été soumis depuis 2003 et qui ne sont pas réglés à ce jour. Nous demandons également que cette loi 06-03 de février 2006 soit révisée en concertation avec les principaux concernés : le plus tôt sera le mieux !

S’il est possible de changer la constitution pour un troisième mandat, il est certainement possible aussi de réviser la loi de 2006 pour permettre à des citoyens algériens chrétiens de vivre et d’exprimer leur foi en toute liberté. Les exécutifs de police, gendarmerie ou chef de daïra disent recevoir leurs ordres d’arrestations et de fermeture “de plus haut”. Et pourtant, “plus haut”, nous ne trouvons pas d’interlocuteurs : de grâce, Monsieur le ministre, que les choses soient dites et débattues à la lumière ! J’en appelle à César : que le président de la République s’exprime sur le sujet ! Et qu’on n’oublie pas de m’inviter…

Mustapha KRIM, Président de l’EPA (Eglise Protestante Algérienne)

source

Posté par Zighcult à 17:18 - Talghut (des infos) - Permalien [#]