Zighcult

Collation personnelle d'articles et d'adresses trouvées sur le net pour effectuer des recherches

mercredi 28 novembre 2007

Cherchell : Une galerie d‘art est née

L’Union nationale des arts plastiques (UNAP) vient de récidiver un mois après l’échec de l’exposition inédite de quelques-unes des œuvres de l’artiste peintre, M’hammed Issiakhem, qui s’était déroulée au sein de la bibliothèque communale de l’ex-Césarée.

L’actuelle manifestation culturelle, qui se tient au même lieu depuis le 15 août et s’achèvera le 31 août 2007, est riche en couleurs et en paysages. Une brochette d’artistes peintres nationaux ont tenu à présenter leur génie, pour agrémenter les soirées estivales de certaines familles cherchelloises. Youcef Akkam, un fils du bled qui avait rompu avec sa ville depuis des décennies pour revenir cette fois-ci, s’est-illustré à travers ses multiples tableaux en noir et blanc, en faisant voyager le visiteur dans l’autre univers du Sahara, histoire de le faire s’évader pour quelques moments furtifs. Ses œuvres reflètent la beauté des personnages du Sud algérien en dépit de leur dur quotidien, d’une part, et, dévoilent une série incroyable de « paradis » qui surgissent dans un monde du silence d’autre part. Boutrif Younès s’est montré moins envahissant, en présentant seulement trois œuvres sculptées sur du marbre de Skikda. Le jeune Réda Khouane s’est mêlé à cette manifestation pour nous faire « goûter » sa calligraphie. Les artistes peintres, en l’occurrence Bakhti Abderrahmane, Ahmed Arbouche Mme Abbabsia, Bouchachi, Benbouta, n’ont pas hésité à mettre en évidence leurs toiles. Bien entendu, ils n’ont pas laissé les visiteurs indifférents. L’affluence à l’intérieur de la bibliothèque communale était relativement faible, compte tenu des foules importantes lors d’expositions d’œuvres d’artistes, car préférant la place des Martyrs pour contempler et balayer du regard, dans l’obscurité, les vagues de grappes humaines qui se suivent. C’est une forme de « culture » pour ces noctambules de la saison estivale. Cette exposition aura eu le mérite de faire découvrir à l’assistance amoureuse de l’art et du dessin, la présence d’une jeune personne novice, Kebilène Hocine, qui s’est révélé devant les artistes et le public, avant de se lancer dans ce vaste monde de la peinture en décidant de transformer son magasin en une modeste galerie d’art à Cherchell. Un geste qui sort de l’ordinaire, et qui pourrait certainement donner des idées à d’autres, en incitant les indécis à investir dans ce créneau qui enrichit et développe l’esprit.

M’hamed H.

source

Posté par Zighcult à 01:19 - Peintres-Galeries d'art - Permalien [#]