Zighcult

Collation personnelle d'articles et d'adresses trouvées sur le net pour effectuer des recherches

vendredi 30 novembre 2007

Mode de vie à Maghnia

Mohamed, le vendeur de figues de Barbarie Il est venu de sa lointaine Tamelahat, dans la wilaya de Tissemsilt. Un turban vert sur la tête, comme la couleur des figues de Barbarie qu’il vend 5 DA l’unité. Ceux qui n’en ont pas peuvent en manger quand même, sans payer. « C’est un cadeau de Dieu, pourquoi en priver les autres ? », affirme-t-il le sourire perpétuellement sur les lèvres... Les figues qu’il juge de mauvaise qualité ? Hé ben, il les dévore lui-même. « Pas question de fourguer n’importe quoi à mes clients... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 01:23 - - Permalien [#]

jeudi 8 novembre 2007

Nouvelle. Souvenirs d’enfance

Casser les lampes ! De retour des vacances, les enfants colonisaient comme à l’accoutumée la rue Barberousse ; ils étaient plus mats que d’habitude ; quelques-uns avaient des boutons sur le visage, les mains ou les pieds par moments, on les voyait chasser de la main les mouches têtues. Bientôt la rentrée scolaire, et il fallait s’y apprêter. La nuit, ils veillaient un peu tard, se racontant les aventures qu’ils avaient vécues. Salim ne disait pas un mot de ce qu’il avait fait et appris au douar. L’auraient-ils cru ? Lui-même,... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 01:38 - - Permalien [#]
dimanche 10 septembre 2006

Un article in english sur "Yaz" (datant de 2004)

World exclusive: Zinedine Zidane's journey from the rough back streets of Marseille to Madrid has been marked by racism, political controversy and superlative football. The world's best player tells Andrew Hussey of his pride in his Algerian heritage, his rage to be the best - and reveals why his talent can still be engulfed by flashes of violence Sunday April 4, 2004The Observer The blank, dusty streets and high-rise tower blocks of La Castellane, a council estate in the northern suburbs of Marseille, are what is officially... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 06:03 - - Permalien [#]
vendredi 7 avril 2006

Algerians return to beaches

25/08/2005 After a decade of terrorism, Algerian beaches are crowded again, with record numbers of visitors since 2000.By Azzedine Bensouiah for Magharebia in Algiers (25/08/05) (Getty Images: Algerian families at Tipaza Beach, 70km from Algiers) Summer is coming to an end and Algerian beaches are still packed with visitors. It is a tangible sign that a decade of terrorism is receding from public consciousness. With 1200km of coastline, Algeria has considerable tourism assets. But hotel infrastructure has not yet... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 06:06 - - Permalien [#]
lundi 6 mars 2006

Illegal immigration plagues Algeria

24/08/2005Algerian authorities face a large problem, dealing with illegal immigrants from all over Africa passing through the county.By Kaci Racelma for Magharebia in Algiers (24/08/05) For a long time, people have been forced to flee their homes for better places because of starvation, dire poverty and war. Migration, which knows no geographical or judicial border, may be one of the central issues of the new century. Clandestine immigration is now a difficult problem that developing nations must confront. Crossing... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 06:51 - - Permalien [#]
mardi 8 novembre 2005

Alger, les taxis ...

http://www.comlive.net/sujet-59162-19.html   G déjà  visité Alger elle trés trés trés belle, elle ressemble un peu à Tunis. G visité aussi Annaba les gens là-bas sont trés gentils et chaleureux.  ---------------------------------------------------------------- Je ne suis malheureusement pas rentré dans la Casbah car on me l'a déconseillé, je voulais pourtant absolument la voir.Sinon je me suis pas mal baladé dans Bab-el-Oued (les complets et les pizzas pour quelques centaines de dinars...).La... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 06:14 - - Permalien [#]

lundi 24 octobre 2005

Azazga : La vie sans les gendarmes

Source: http://matoub.kabylie.free.fr/azazga-1.htm Elle a la poigne rugueuse et énergique. De celle qui a beaucoup tâté la pierre depuis un an. La voix aussi détonne : « Waqila (peut-être) ils sont de la sécurité ! », lâche-t-elle en riant à la vitre de cette voiture de journalistes « contrôlée » à l'entrée de la ville d'Azazga, comme pour rappeler qu'elle est toujours prête à en découdre. « C'est Tassadit ! », s'empresse d'annoncer son compagnon. Tout le monde en Kabylie a entendu parler de Tassadit d'Azazga. Elle s'est... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 16:29 - - Permalien [#]
mercredi 21 septembre 2005

ALGER... ALGER...

Alger... Alger... est une fresque sociale, où se mêlent rires et larmes, noblesse et bassesse, sur toile de fond historico-politique évoquant la période révolutionnaire algérienne des années 50. L'histoire se déroule particulièrement durant l'été 1955, dans un quartier populaire de la ville d'Alger, alors capitale de l'Algérie Française. La rue Boutin semble être à l'abri de tout danger et peu concernée par des préoccupations politiques ou nationalistes. Car, ici vivent harmonieusement trois communautés : les musulmans, les... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 08:43 - - Permalien [#]
lundi 19 septembre 2005

La victime des enjeux

Au coeur du plateau de l'ADRAR au haut atlas marocain et au long de tout l'Assif MELLOULEN, sévit une légende Amazighe aux dimenssions plurielles. Durant ces dérnières décenies, par la force des luttes des tendances, elle a pris durant cette période plusieurs dénominations: de l'Agdud tout court, à l'Agdoud n Oulmeghenni, ensuite le maousem des fiançailles à Imi n Lchil, .... puis le maousem d'Imi n lchil et aujourd'hui: "LA musique des cimes". Cette fête aussi légendaire elle est pour les Imazighen de la région et plus... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 07:57 - - Permalien [#]
lundi 15 août 2005

L'émigration, l'exil

Le KérouanSi le départ de nos jeunes qui ont vidé leurs villages est grandement salué par leurs parents et qui est considéré comme une véritable échappatoire et peut-être les prémices d'un avenir radieux, nos parents qui ont émigré hier, eux, ont laissé les leurs dans la tristesse. Les grands-mères, les mères, les frères et sœurs, les épouses se sont levés tôt le matin pour assister, tous unis dans la tristesse, les larmes aux yeux au départ d'un être cher pour une longue absence. La valise à la main, l'homme (mari, fils...) lui aussi... [Lire la suite]
Posté par KNTHMH à 19:33 - - Permalien [#]